Lexique

De Gestaltisme à Névrotisme

Gestaltisme
École de pensée fondée en Allemagne au début du siècle. Les gestaltistes se sont intéressés à la psychologie de la perception et plus particulièrement au phénomène d'organisation perceptive.

Groupe contrôle
Groupe de sujets qui ne subit pas le traitement expérimental et qui sert de point de comparaison. Dans plusieurs recherches, le groupe contrôle reçoit un placebo .

Hypothèse frustration-agression
Hypothèse selon laquelle chaque fois que les efforts d'un individu pour atteindre un but se trouvent bloqués (frustration), une tendance agressive se manifeste envers l'objet ou la personne qui cause la frustration.

Inconscient
Selon Freud, il s'agit d'un ensemble de souvenirs, pulsions et désirs qui ne sont pas accessibles à la conscience.

Influence de la famille et des pairs sur la personnalité
Dans leurs études sur les effets du comportement social sur le développement des caractéristiques de la personnalité, les psychologues ont porté leur attention sur deux domaines importants : l’influence de la famille et celle des pairs. En général, les résultats de leurs travaux indiquent que ces deux influences exercent une action très importante en incitant la personne à émettre certains types de comportements. Par ailleurs, il semble que l’influence des pairs deviennent souvent de plus en plus importante à mesure que l’enfant grandit.

Intelligence cristallisée et l’intelligence fluide
En essayant de décrire l’intelligence, certains psychologues en sont arrivés à distinguer entre intelligence cristallisée et intelligence fluide. L’intelligence cristallisée est celle qui est observée au niveau de l’application de matériaux déjà appris ; ce mode d’intelligence a tendance à devenir habituel ou peu sujet au changement. L’intelligence fluide s’observe au niveau de l’habileté d’un sujet à s’adapter à des situations nouvelles et différentes. L’intelligence fluide serait plus souple et servirait notamment lorsqu’une personne fait face à des problèmes jamais rencontrés auparavant.

Interférence
Il s'agit d'une information qui se présente dans votre champ de conscience et qui est susceptible de nuire au repêchage d'informations. Par exemple, vous essayez de vous rappeler de votre nouveau numéro de téléphone mais c'est celui de vos parents qui arrive à votre esprit.

Introspection
Description détaillée de ses propres perceptions, pensées et sentiments. Elle a été la première méthode d'étude de l'esprit utilisée par les psychologues du XIXe siècle.

Jumeaux
Il y a deux types de jumeaux : les vrais ou uniovulaires et les faux ou biovulaires ou fraternels. Les vrais jumeaux ont un patrimoine héréditaire identique puisqu’ils se développent à partir d’un seul zygote ; dés le début du processus de bipartition cellulaire, le zygote se divise en deux parties distingues et deux enfants se développeront. Chaque jumeau uniovulaire possède les mêmes caractères génétique que l’autre jumeau. Les faux jumeaux se développent à partir de zygotes distincts. Leurs caractères génétiques ne se ressemblent pas plus que ceux existant entre frère et sœur. Ils ne sont jumeaux que parce qu’ils se développent et naissent presque simultanément.

Loi de l'effet
Concept fondamental au conditionnement opérant selon lequel tout comportement suivi d'un renforcement est plus susceptible de se reproduire.

Maturation
Ensemble de transformations ou séquences de croissances qui sont déterminées héréditairement et qui sont relativement indépendantes des événements extérieurs.

Mécanisme de défense
Selon la psychanalyse, il s'agit d'une stratégie inconsciente utilisée par le moi pour réduire l'anxiété qu'éprouve une personne lorsqu'elle ne peut pas exprimer une pulsion. Il existe plusieurs mécanismes de défense dont le refoulement, la projection, la rationalisation, le déni et la formation réactionnelle.

Médecine comportementale
Science interdisciplinaire (psychologie et médecine) qui cherche à savoir comment les variables sociales, psychologiques et biologiques entrent en combinaison pour produire la maladie.

Mémoire à courts terme
L’information stockée dans la mémoire à court terme n’y reste que de 1 à 30 secondes après l’exposition à un stimulus donné. C’est durant cette période que s’effectue le traitement initial de l’information qui passe alors de la mémoire sensorielle à la mémoire à court terme. La mémoire à court terme ne représente qu’un stade temporaire ou provisoire. C’est l’étape qui vient après la mémoire sensorielle ou il n’y avait pas de traitement d’information ; mais s’il n’y a aucun traitement supplémentaire à cette étape, le matériau sera perdu ou rejeté rapidement.

Mémoire à long terme
La mémoire à long terme entre en jeu lorsque l’information emmagasinée dans la mémoire sensorielle ou dans la mémoire à court terme est analysée, ressassée et codée, autrement dit traitée pour être retenue pendant une période de temps dépassant 30 secondes (et peut-être même 30 ans). Aussi longtemps qu’il y ait vraiment acquisition au départ et que la personne reste apte à émettre la réponse appropriée, les informations emmagasinées dans la mémoire à long terme peuvent être conservées pendant des intervalles de temps illimités.

Mémoire constructive
Propriété de la mémoire qui fait en sorte que nous mémorisons les événements en fonction de notre connaissance du monde. Par exemple, le témoin d'un vol à mains armées peut se rappeler que le voleur portait une cagoule alors que c'est faux. Ce rappel erronné s'explique par le fait que le témoin du vol sait qu'en général, un voleur porte une cagoule.

Mémoire explicite
Également connue sous le nom de mémoire déclarative. C'est le souvenir des faits personnels. C'est le type de mémoire qui est atteint dans l'amnésie. Le souvenir de son adresse, du nom de sa ville natale ou du nom de la capitale de l'Espagne sont des exemples de mémoire explicite car ils touchent des informations qu'un individu en particulier a appris. On parle de mémoire explicite par opposition à la mémoire implicite .

Mémoire implicite
Également connue sous le nom de mémoire non déclarative. C'est le souvenir des habiletés perceptives, motrices ou cognitives. Ce type de mémoire est rarement affecté par l'amnésie. Par exemple, le patient amnésique peut oublier le nom de ses enfants mais il n'oublie pas comment parler. On parle de mémoire implicite par opposition à la mémoire explicite .

Méthode du regard préférentiel
Méthode de travail utilisée par les psychologues de la perception pour étudier les capacités de discrimination visuelle chez les très jeunes enfants. On présente deux stimuli visuels côte à côte et si le bébé regarde plus longtemps un des deux stimuli, on assume qu'il peut discriminer les deux stimuli présentés.

MMPI-2
Inventaire multiphasique de la personnalité du Minnesota (2e édition). Inventaire de personnalité constitué de 567 énoncés auxquels on doit répondre par «vrai», «faux» ou «ne sait pas». En plus des nombreuses échelles cliniques qui mesurent quantitativement différents aspects de la personnalité, ce test est pourvu d'échelles de validité qui permettent de savoir si le sujet a répondu honnêtement et de façon appliquée.

Moi
Une des trois structures psychiques (les deux autres étant le ça et le surmoi ) qui constituent la personnalité selon la théorie psychanalytique. Il se développe dans la première année de vie quand l'enfant réalise qu'il doit tenir compte de la réalité pour satisfaire ses pulsions. Le moi est la structure psychique qui dirige la personnalité car il décide des actions qui conviennent en tenant compte des pulsions du ça et des restrictions imposées par le surmoi.

Moralité conventionnelle
Selon Kohlberg, il s'agit du deuxième stade du développement moral. Les actions sont jugées en fonction de ce qui est conforme aux règles sociales et aux lois.

Moralité post-conventionnelle
Selon Kohlberg, il s'agit du troisième et dernier stade du développement moral. Les actions sont jugées sur la base de ce qui est essentiel au bien-être public et éventuellement sur la base de principes qu'on a choisis soi-même.

Moralité pré-conventionnelle
Selon Kohlberg, il s'agit du premier stade du développement moral. Les actions sont essentiellement jugées en fonction de l'évitement d'une punition ou l'obtention d'une récompense.

Motivation cognitive
Motivation que n'a pas pour but de satisfaire un besoin corporel mais plutôt d'amener l'organisme à explorer et à connaître son environnement (ex : curiosité).

Narcolepsie
Pathologie du sommeil caractérisée par des accès incontrôlables de sommeil. Essentiellement, le sujet perd tout tonus musculaire et tombe en état de sommeil paradoxal au cours de l'éveil.

Neuropsychologie
Branche de la psychologie qui s'intéresse à l'étude des effets des lésions cérébrales sur les comportements et les processus mentaux. La neuropsychologie concerne l'étude, le diagnostic et la prise en charge thérapeutique des conséquences des lésions, dysfonctionnements ou atypies du fonctionnement cérébral, et des symptômes qui en résultent. Chez l'enfant, elle est sollicitée lorsqu'une panne, une anomalie, un dysfonctionnement ou un déficit se manifeste dans la dynamique des fonctions mentales nécessaires aux actions comme marcher, parler, attraper, s'habiller, récupérer dans sa mémoire des informations (M. Mazeau, 2005).

Neurotransmetteur
Substance chimique qu'on retrouve dans les vésicules synaptiques et qui est libérée dans la brèche synaptique afin de stimuler un autre neurone .

Névrose
Groupe de perturbations affectives caractérisées par l'anxiété, le sentiment d'être malheureux et des comportements inadaptés. Bien que la personne névrosée est "mal dans sa peau", elle peut quand même fonctionner en société et elle ne nécessite pas d'hospitalisation. Le terme «névrose» est souvent opposé au terme « psychose ».

Névrotisme
Selon certains psychologues, il s'agit d'un trait fondamental de la personnalité, qui correspond au niveau de stabilité émotive. La personne anxieuse, irritable et mal adaptée montre un haut degré de névrotisme. À l'autre extrème de ce continuum se trouve la personne calme et bien adaptée.

Allez à la page suivante (4/5)

séparateur
  • Actualités


    Le 19 septembre 2012
    Intervention à l'ARFRIPS auprès des moniteurs techniques et formation des travailleurs sociaux - Thème: Difficultés d'apprentissage et conséquences sur le comportement ; Confiance en soi et estime de soi - LYON 69 -

    Le 21 septembre 2012
    Journée pédagogique COLLEGE ST JOSEPH - Intervention auprès des élèves E.I.P ( enfants intellectuellement précoces ) du collège - BOURG EN BRESSE 01 -

    Le 21 septembre 2012
    Conférence pour les parents - Thème: La précocité au collège - COLLEGE ST JOSEPH - BOURG EN BRESSE 01 -

    Le 16 Octobre 2012
    Emission les maternelles : Mon enfant ne veut plus aller à l'école ! France 5 - PARIS -

    Le 10 octobre 2012
    Intervention NEP - DU de Neuropsychologie , éducation et pédagogie I- LYON 69 -

    Le 27 octobre 2012
    Conférence pour l'association JUMEAUX ET PLUS - Thème : Le lien Gémellaire ; Lien mère-enfant -TOULOUSE 31 -

    Le 29 octobre 2012
    Journée Pédagogique - Formation auprès des enseignants - Ecole et collège SAINT CHARLES - Thème : Les enfants à besoin spécifique, descriptif et prise en charge - CHATILLON sur CHALARONNE 01 -

    Le 17 novembre 2012
    Journée fédérale de l'association JUMEAUX ET PLUS - Conférence : Le développement du langage et ses troubles - PARIS 75 -

    Le 07 décembre 2012
    Journée pédagogique COLLEGE ST JOSEPH - Intervention auprès des élèves E.I.P ( enfants intellectuellement précoces) du collège - BOURG EN BRESSE 01 -

    Le 14 Février 2013
    Intervention à l'ARFRIPS auprès des moniteurs d'ateliers - LYON 69 -

    Le 22 Février 2013
    Journée Pédagogique COLLEGE SAINT JOSEPH - Intervention auprès des élèves E.I.P ( enfant intellectuellement précoces ) - BOURG EN BRESSE 01 -

    Le 22 Février 2013
    Conférence pour les parents - Thème : La motivation - Collège SAINT JOSEPH - BOURG EN BRESSE 01 -

    Le 12, 14 et 15 Mars 2013
    Intervention à l'ARFRIPS auprès des éducateurs techniques spécialisés - LYON 69 -

    Le 19 Mars 2013
    Intervention NEP - DU de Neuropsychologie , éducation et pédagogie II - LYON 69 -

    Le 17 Mai 2013
    Journée pédagogique COLLEGE SAINT JOSEPH - Intervention auprès des élèves E.I.P ( enfants intellectuellement précoces ) du collège - BOURG EN BRESSE 01 -

    D'autres dates de conférences sont à venir notamment pour l'AREIP de l'ain sur l'année 2013 …